« La singularité de mes images reflète la singularité de mes appareils. C'est une façon pour moi d'exister dans mes photographies, d'en être un sujet oublié. Je creuse la réalité, une distance s'installe, l'espace est absorbé sur le plan. À l'issue du processus, l'image produite n'est plus que le reflet d'une apparence ; la réalité banale s'est transformée en fiction poétique.

Au travers d'une expérience sensorielle et corporelle, je me laisse guider par la réalité de lieux propices à la solitude et à l'émergence de nouveaux paysages : des territoires dans lesquels s'immiscent le merveilleux. »

 

- LES APPAREILS -

Deux des derniers appareils que j'ai fabriqué, ceux que j'utilise actuellement et qui donnent nom et sens à mon travail photographique.

-Le 3°OEIL "D" avec son soufflet rouge, l'image s'enregistre à même le dépoli maison à l'aide d'un scanner à défilement autonome au format 4/6 inches.

-Le 3°OEIL avec son soufflet noir, format carré 10/10 cm, argentique (négatif papier).

 

- "PHYTOGRAPHIES" -

je tire mes « phytographies » en détournant la technique du cyanotype. J'inclut dans le procédé de tirage des tanins issus de plantes que je prélève sur les lieux de mes prises de vue (ronces, églantier, ginko biloba, galles de chêne...). J’opère ainsi un virage sélectif qui contribue à incarner la matérialité du territoire dans mes images. Le format de mes tirages dépend de la taille que je choisi pour mes négatifs. Ce sont des tirages "contact" réalisés à partir d'un négatif papier huilé.

 

 

28 cm / 38 cm

56 cm / 76 cm

- PHOTOGRAPHIES-

- LE PONT -

- SUR LE POINT DE FUIR -

- ENTRE LES MONDES -

- DON QUICHOTTE -

- DESHORIZON/SYMBIOSE -

 

 

 

 

 

ANTHONY MOREL - 8, Grand Rue, 13440 CABANNES - +33 (0)6 63 95 41 73 - contact@anthony-morel.com